Bourse doctorale

Margot Parmentier obtient une bourse FRESH pour son projet sur le vécu de la surveillance électronique par le milieu d'accueil des justiciables

Criminologie


imgActu

Le milieu d’accueil des justiciables placés sous surveillance électronique (SE) demeure à ce jour un domaine incompris car invisibilisé. Ce projet doctoral a pour ambition d’explorer et de comprendre les perceptions du milieu d’accueil des personnes faisant l’objet d’une SE – ci-après appelées justiciables – en Belgique francophone, l’impact de ce dispositif sur celui-ci, ainsi que les besoins qui en découlent sous deux prismes.

Le premier prisme cherche à investiguer le milieu d’accueil à proprement parler au travers de 3 axes (= OBJECTIF 1). Le premier axe (= SOUS-OBJECTIF 1) vise à décrire le vécu des cohabitants du justiciable placé sous SE au regard de ladite mesure; soit leurs perceptions. Partant de cela, le second axe (SOUS- OBJECTIF 2) prétend, quant à lui, relever les conséquences de la SE sur le milieu d’accueil. Enfin, le troisième axe (SOUS-OBJECTIF 3) aspire à identifier les besoins de l’entourage en termes de prise en charge institutionnelle.

Quant au second prisme, il se focalise sur les assistants de justice (AJ) exerçant au sein des Maisons de Justice de la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui assurent notamment le suivi et la guidance du justiciable dans certaines procédures de SE. Plus particulièrement, cette phase de recherche ambitionne de réaliser un état des lieux de la prise en charge institutionnelle actuelle du milieu d’accueil et d’identifier tant la plus-value que les manques potentiels au travers des expériences et perceptions des AJ (= OBJECTIF 2). Enfin, l’imbrication de ces deux prismes (= OBJECTIF 3) a pour objectif d’analyser et de comparer les apports et éventuels manques détectés auprès des AJ en termes de prise en charge institutionnelle du milieu d’accueil des individus placés sous SE au regard des besoins soulevés par ce dernier en termes d’aide et de soutien. Les savoirs dégagés permettront alors de développer des recommandations communautaires et politiques.

Elle travaillera sous la supervision du Pr. Vincent Seron. 

iconeInfo Margot Parmentier

Share this news